27 janvier 2015

La vie sera bien triste sans le Pop Club, avec José Arthur.

Trois festivals cette semaine :

Le festival “ Détours de Chant (*) ” dont je vous ai déjà parlé, du 27 janvier au 7 février. Plein de gens qui donnent envie d’aller les voir, par exemple Claire Diterzi, Barcella et Manu Galure, Paris Combo, Christian Olivier, Les Pistons Flingueurs, Michelle Bernard, Dimone, Charlélie Couture … et les autres.

Le festival de danse contemporaine CDC, du 20 janvier au 7 février. J’ai raté la première semaine, il reste encore deux semaines. Il y a dans Intra Muros un bel article d’ Elodie Pagès qui explique le contexte un peu difficile de la danse à Toulouse depuis l’abandon du projet de Cité de la Danse à La Grave. Je suis assez qualifié pour vous parler de ce festival parce que j’ai pris autrefois des cours de danse contemporaine, sans aucun résultat il faut bien le dire. Je me souviens qu’il y avait beaucoup de filles et que nous faisions vestiaire commun. Beaucoup de regrets, donc … Mais quel ennui serait une vie sans regrets.

Le festival de salsa Cuba Hoy à Tournefeuille du vendredi au dimanche. Je suis assez qualifié pour vous parler de ce festival parce que j’ai pris autrefois des cours de salsa. Et aussi des cours de rock, de danse de salon, de danse occitane, de danse africaine … Ma vie est pleine de regrets, du coup je ne m’ennuie pas du tout.

Mais la salsa, quelle superbe musique rutilante ! Je vous mets Todos somos iguales, un morceau de Celia Cruz, qui se trouve dans mon panthéon de chanteuses, entre Edith Piaf et Oum Kalsoum.

C’est Willie Colon qui joue du trombone. J’aimerais moi aussi savoir bien trombiner. On dit trombiner ou tromboner ? Il faudra que je demande à mon copain joueur de trombone qui sait employer les mots justes dans toutes les circonstances. Les musiciens parlent souvent de leurs instruments en les désignant par le mot “biniou”. Peut on dire qu’ils bignollent ? Ca leur ferait un point commun inattendu avec les mérous.

Il y a aussi Magma qui passe à Bruguières le samedi 31. Magma avec le batteur Christian Vander, le groupe mythique des années 70, ils jouent depuis 44 ans ! Bientôt la retraite ?

Du 27 janvier au 1° février, au Théâtre du Pavé “Il n’y a que Maillan qui m’aille”, un hommage à Jacqueline Maillan par Corinne Mariotto, cette actrice qui déménage dont je vous ai déjà parlé pour le spectacle “Les amours inutiles” de Maupassant.

Je suis donc allé voir la pièce Nunzio à la Cave Poésie. C’est une histoire d’amitié bourrue entre deux hommes disparates et mal barrés. On ne sait pas pourquoi ils sont amis. C’est vrai qu’entre hommes, souvent on ne parle pas beaucoup, on se connait mal, mais on est quand même amis parce que on regarde le rugby ensemble. Pourquoi je vous reparle de Nunzio ? Parce que les deux acteurs jouent aussi chez des particuliers. Alors, vous aussi vous pouvez faire venir le spectacle chez vous, il suffit d’avoir une cuisine assez grande. Parce que en plus ils font la cuisine et le café, je ne sais pas s’ils font la vaisselle à la fin. Je vous signale que Proust, un peu comme vous, avait l’habitude de faire venir des musiciens chez lui, rien que pour lui. Là, ça marche avec une vingtaine de personnes. C’est joué magnifiquement. Et il parait qu’en plus ce sont deux mecs adorables, Denis Rey et Olivier Jeannelle. Voici l’excellent article de Sarah Authesserre sur le spectacle.

Suite du feuilleton : j’aurais blasphémé le Stade Toulousain en avouant que je ne connais pas Jean Marc Doussain ?  Presque c’est moi qui les ferait perdre en ce moment ? Manifestement, le Stade ne m’en veut pas puisque j’ai reçu par mail la proposition suivante :
« Madame, Monsieur, le Stade Toulousain souhaiterait vous associer à sa politique de développement de marque et vous remercie de nous consacrer quelques minutes de votre temps afin de nous faire part de votre ressenti en cliquant ici. »

Tout est pardonné ! Et c’est donc dans la sérénité que je vais pouvoir regarder le tournoi des cinq nations (parce que pour moi l’Italie ne compte pas vraiment) et j’espère que vous m’inviterez à le regarder avec vous, ce serait une belle preuve d’amitié.

Publicités

Un commentaire sur “27 janvier 2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s