16 juin 2015 : le palmarès de la Loser Pride

Je n’ai pas eu énormément de réponses à ce jeu, mais celles que j’ai reçues sont d’une qualité exceptionnelle, et même surprenante.

Le tableau que je vous joins Loser Pride – Résultats vous donne l’ensemble des 65 propositions reçues et les notes attribuées par chacun des joueurs. La transparence est totale et il n’y a donc pas de contestation possible sur le résultat, je préfère vous le dire tout de suite. Voici donc le palmarès pour les différentes catégories :

Dans la catégorie “meilleure proposition”, le prix de la lose est décerné ex aequo aux 4 propositions suivantes :

Je ne suis jamais rentrée au marché Victor Hugo

Je ne connais pas le nom des ponts de Toulouse

Je ne suis jamais allé à l’Utopia de Toulouse

je n’ai fait aucune étude à Toulouse

Les joueurs n°4, n°7 et n°10 font un carton plein avec ces propositions : ils sont les seuls à n’avoir pas fait une chose que tous les autres joueurs ont déjà faite. Bravo !

Meilleur total pour trois propositions pour le joueur n° 7 :

Je n’ai jamais mis les pieds à Rio Loco

Je ne connais pas le nom des ponts de Toulouse

Je ne suis jamais allé à l’Utopia de Toulouse

J’ai beaucoup hésité à donner ce prix à ce joueur, pour deux raisons. D’abord, il n’a pas répondu à temps pour donner ses notes, et on ne peut donc pas exclure que quelqu’un d’autre puisse lui être passé devant au finish. Mais surtout, il a construit son succès en affichant ostensiblement son désintérêt à la fois pour le Stade Toulousain et pour l’Utopia, ça fait beaucoup … On le félicite quand même.

Meilleur total des 5 propositions pour le joueur n° 4 :

je ne suis jamais allé voir un spectacle au theatre du Capitole

je n’aime absolument pas claude nougaro

je ne COMPREND PAS tout ce qui est écrit dans « la vie en rose »

je n’ai fait AUCUNE étude à Toulouse

je n’ai JAMAIS participé à une manif à Toulouse (ou alors une peut etre

Ce joueur est exceptionnellement nul, il a réussi l’exploit de gagner sans se montrer ni beauf ni bobo, avec des propositions géniales dans leur simplicité, tout à fait dans l’esprit du jeu. On peut voir dans ces propositions la marque des grands champions. Je profite de ce qu’il ne comprend pas tout ce que j’écris pour dire que quand on connait un peu le bonhomme, on ne devinerait pas qu’il possède toutes ces qualités de champion. Mais là, il mérite absolument le loser price avec toutes nos félicitations.

Merci encore à ceux qui ont tenté leur chance. Même si vous n’avez pas gagné, consolez vous en vous disant que vous n’êtes pas des vrais losers puisque, pour cette fois au moins, vous avez eu envie de gagner quelque chose.

Les gagnants doivent maintenant me téléphoner au 06 70 48 38 66 pour qu’on prenne rendez-vous pour un repas à Rio Loco. J’y serai tous les soirs, à vous de me dire quel jour vous convient le mieux. Et finalement, je prendrais bien rendez-vous aussi avec les perdants et même avec ceux qui n’ont pas joué …

Cette lettre va maintenant s’interrompre pour l’été. Le blog sera peut être alimenté par des numéros spéciaux. Abonnez vous si vous voulez les recevoir par mail : https://lautrevieenrose.wordpress.com/

Je vous souhaite un bel été à vous tous.

Publicités

8 juin 2015 : la Loser Pride

Vous vous sentez nul ? Vous croyez être le dernier des losers ? Retrouvez la fierté d’être nul ! Voici la Loser Pride.

Vous ne sortez pas le soir, vous ne partez pas en week-end, vous ne faites rien d’autre que de regarder des bêtises à la télé, vous passez votre temps à jouer à des jeux idiots sur l’ordinateur … Ce jeu est fait pour vous. Vos lacunes vont faire de vous des champions de ce jeu. Vous allez enfin pouvoir mettre en valeur vos défauts. Et vous savez que si vous n’aimez pas vos imperfections, quelqu’un les aimera pour vous.

Ce jeu est inspiré du jeu des déficiences, que j’ai trouvé dans “ Le cercle fermé ”, un livre de Jonathan Coe. Le joueur doit citer une activité a priori fort répandue mais qu’à sa grande honte il n’a jamais pratiquée. Pour chaque autre joueur qui en revanche l’a pratiquée on marque un point. Autrement dit, plus on marque des points, plus on passe pour un extra terrestre aux yeux des autres. Vous n’avez jamais lu Jonathan Coe ? Il me semble que c’est déjà une déficience en soi.

Voici la règle du jeu de la Loser Pride :

Vous devez soumettre une liste de cinq de vos meilleures lacunes. Quand on dit lacune, on parle de quelque chose que vous n’avez jamais fait et dont vous pensez que vous êtes peu nombreux dans ce cas. Bien sûr, vous aurez un peu honte d’avouer que vous êtes le seul à ne pas avoir fait telle ou telle chose, mais justement, la Loser Pride vous fera retrouver la fierté d’avoir honte. Pour rester dans l’esprit de cette lettre, ces lacunes devront être en rapport avec la vie toulousaine et avec la culture au sens large, culture dont on dira que le sport fait partie, pour une fois.

Voici à titre d’exemple mes cinq propositions :

1) Je ne suis jamais allé au stade des Sept Deniers

2) Je n’ai jamais vu le film “Bienvenue chez les Ch’tis”

3) Je ne suis jamais allé au Zénith de Toulouse

4) Je ne suis jamais allé aux fêtes de Bayonne

5) Je ne suis jamais allé en Andorre

Pour soumettre vos propositions, remplissez la colonne B du tableau Loser Pride et renvoyez le moi sur mon mail, avant jeudi prochain si possible : michel.bach@neuf.fr
Il faudra ensuite faire tester les 5 propositions de chacun des joueurs par l’ensemble des participants. Je renverrai donc les propositions que j’aurais reçues à tous les joueurs. Et pour chacune des propositions, il vous faudra alors remplir la colonne D en mettant un “1” si vous n’avez pas cette même lacune (c’est à dire si vous avez déjà fait ce que l’autre n’a jamais fait), et en mettant un “0” si vous partagez cette lacune. L’anonymat sera évidemment garanti dans tous ces échanges. Votre nom n’apparaitra pas dans le tableau. Je mettrai des numéros de joueurs.

Si vous avez bien suivi, vous comprenez facilement que le gagnant sera celui qui aura le plus de points. En fait, il y aura trois catégories dans les gagnants :

– l’auteur de la proposition qui totalisera le plus de points.

– l’auteur des trois propositions qui totaliseront le plus de points.

– et enfin celui qui totalisera le plus de points avec l’ensemble de ses cinq propositions.

On peut donc avoir trois gagnants différents, mais rien n’empêche que la même personne gagne dans les trois catégories à la fois.

Pour gagner il est bon de connaitre le profil des autres joueurs. Vous allez imaginer que les lecteurs de cette lettre sont des gens cultivés comme vous, raffinés même. Détrompez vous, il y a toutes sortes de gens dans mes copains, je n’ai pas les moyens de faire le difficile. Il y a des bobos et des beaufs, et je ne peux rien vous dire de plus qui puisse vous aider. Et tout le monde peut jouer, faites jouer vos proches !

Qu’est qu’on gagne ?

Si on arrive à boucler assez tôt, j’offre à chacun des gagnants un repas avec boisson au cours d’une des soirées de Rio Loco. Tout le plaisir sera pour moi, je serai ravi de passer une soirée avec plus nul que moi, ça me fera du bien, à moins que je la passe tout seul si je gagne. Et je précise que le concours est réservé aux adultes, je ne veux pas me retrouver avec vos gamins parce que vous auriez trouvé le bon plan pour les faire garder en les faisant jouer à votre place.

2 juin 2015

Il est vrai que je ne parle pas souvent de ce qui plait au plus grand monde mais Rio Loco fait une exception. Rio Loco aura lieu du mercredi 17 au dimanche 21 et sera cette année multi thématique, chacune des soirées étant consacrée à un continent différent : Europa, America, Africa, Occitania et Nougaro. On remarque que l’Occitanie et Nougaro sont hissés au rang des continents à part entière. Comme on dit dans le rugby, c’est peut être un hold-up, mais ce n’est pas volé. Comme chaque année, le programme combine les valeurs sûres, les moins connus et les inconnus, et vous savez que ce ne sont pas toujours les inconnus qui sont les moins intéressants.

Le programme complet est ici, en voici un aperçu rapide pour ce qui est des têtes d’affiche :

  • Mercredi, Europa, avec l’orchestre de Goran Bregovic et Stefan Eicher. Et aussi Rocio Marquez, dont une vraie lectrice m’a dit le plus grand bien. C’est une chanteuse de flamenco, la musique des gitans. Le flamenco n’est pas ce que que je préfère chez les gitans.
  • Jeudi, avec une America pour une fois plus latine que anglo-saxonne. J’ai connu une Vénézuélienne qui déplorait notre habitude d’appeler Américains ceux qui sont en réalité des Etatsuniens. Il y a d’autres Américains, disait-elle. C’est un peu comme pour les Républicains, qui ont pris pour eux le nom de tout le monde … Bio Ritmo en tête d’affiche, c’est de la salsa à l’ancienne, c’est à dire celle des  immigrés latinos de New York au début des années 70.
  • Vendredi, Africa avec Jupiter & Okwess International. Ils sont Congolais, ils ont fait le concert d’inauguration du Metronum en mars 2014 et voici leur superbe Margerita.
  • Samedi, Occitania avec un programme copieux : Medin’ Aqui de Guillaume LopezLo Cor de La Plana, Dupain, dont voici un morceau pas rigolo Les vivants, Massilia Sound System et Artus.
  • Dimanche, un hommage à Claude Nougaro avec les accordéonistes Lionel Suarez, René Lacaille, Régis Gizavo et Etienne Granjean, du très beau linge de l’accordéon

Et Rio Loco, ce n’est pas que de la musique, il y a tout le reste : les jeux du monde, les ateliers de coiffures insolites, les expos de totems, les restaurants exotiques, les graphistes de Zoveck Studio qui font les affiches, le sculpteur sénégalais Ousmane Sow (et on découvre à cette occasion que sa sculpture Les Noubas dormait depuis 1996 dans les réserves des Abattoirs à l’abri des regards, bravo …), … et j’en passe. Il y en a pour tout le monde, c’est génial et c’est une bonne occasion de retrouver les vieux copains qu’on ne voit pas assez souvent.

Zoveck Studio P1010983 (1280x372)

Un conseil : allez-y en vélo !

Allons-Y A Vélo se dit AYAV. Et d’ailleurs, l’opération AYAV 2015 organisée par l’Association 2 Pieds 2 Roues (Ex Asso Vélo) et La Maison du Vélo aura lieu du 1er au 12 juin. Battant chaque année ses propres records de participation, Allons-Y A Vélo devient une tradition dans le paysage de plusieurs entreprises, écoles et commerces de la région toulousaine … Plus d’informations ici.

Toujours à propos de vélo, le samedi 6 juin, 2P2R vous propose une balade à Giroussens pour la fête des potiers, avec plus de 70 exposants céramistes d’art. Voici le programme en résumé : départ en train de Toulouse à 8h57 jusqu’à Saint Sulpice puis véloroute de la vallée de l’Agoût. Visite des jardins des Martels et arrivée à Giroussens vers 15h. Retour à Matabiau pour 18h19. L’inscription est obligatoire auprès de velotoulouse@free.fr

Il faut malgré tout que je vous informe des dangers du vélo. Boire ou conduire, il faut choisir, on nous l’a assez répété et on ne le sait que trop. Ce que l’on sait moins, c’est combien l’alcool est l’ennemi du vélo. En voiture, on peut à la rigueur rouler très lentement et on ne risque que d’éveiller l’attention de la police. En vélo, il ne sert à rien de rouler lentement, on n’évite pas la chute pour autant.

Passe ton Bach d’abord : du vendredi 5 au dimanche 7 juin, dans 32 salles de Toulouse. Sur le nombre de ces salles, il y a curieusement de nombreux bars, toujours les mêmes d’ailleurs. Pour ce que j’en connais, ce sont des bars où les amateurs de Bach vont devoir côtoyer un public moins classique mais peut être un peu baroque tout de même. Bach, ce n’est pas un vague parent à qui je dois donner un coup de pouce pour le faire connaître, aussi je me permettrai de dire que sa musique ne me touche que moyennement, je la trouve un peu curetonne. Ouille, je sens que j’ai encore dit quelque chose qu’il ne fallait pas et que je vais avoir des réactions. Vous savez que je tiens à jour une liste de sujets clivants à ne pas aborder avec les copains, et Bach n’en fait normalement pas partie. Mais on ne peut pas prévoir … Par exemple on s’est chamaillé ce week-end sur la sonde Philae, il faut le faire quand même.

Du 4 au 7 juin, on nous propose de redécouvrir le couvent des Jacobins après rénovation, avec un programme ad hoc :

  • Samedi 6 juin Double Bach avec à 20h, gratuit, un concerto pour deux violons et à 22h, 6€, la Cantate Singulière dont je vous ai déjà parlé
  • Dimanche 7 juin, Liszt dans le cadre de Piano aux Jacobins
  • Et toujours l’exposition de photos de la collection du Château d’ Eau : Etonnantes Affinités

Seulement, ils ont enlevé le célèbre miroir, probablement sans doute pour que les Jacobins retrouvent leur pureté originelle … J’espère que vous y êtes allés tant qu’il était encore temps, quand je vous ai conseillé d’y amener tatie Yvonne.

Rappel : Les lundi 8 et mardi 9 juin, Café Tango à l’Escale de Tournefeuille, avec Omar Hasan, Gregory Daltin et l’Orchestre de Chambre de Toulouse.

Le jeudi 4, à la cinémathèque, à 21h, « Rome, ville ouverte » de Rossellini. André Bazin disait que ce film, tourné deux mois seulement après la libération de Rome dans les décors naturels où s’étaient déroulés les évènements relatés, est avant tout l’« un des plus authentiques témoignages artistiques que la Résistance laissera sur elle-même ».

La vraie lectrice nous communique en exclusivité la programmation du 14 juillet de la mairie de Toulouse : « Concert-création » du groupe toulousain Cats on Tree avec leurs invités : Ayo, Vianney et Emji.

Un groupe qui chante en anglais pour le 14 juillet … il y a vraiment plusieurs façons d’être républicain de nos jours.