7 septembre 2015

Vous savez que j’aime beaucoup l’accordéon, qui est le piano du pauvre. Et j’aime aussi l’accordéon du riche qui est donc le piano. Le festival Piano aux Jacobins aura lieu du 8 au 30 septembre. Voici un papier de Jérome Gac qui vous aidera à en savoir plus. Deux possibilités pour choisir ses concerts : privilégier l’interprète ou bien le répertoire … Comme je ne distingue pas au delà d’un certain niveau les différentes qualités d’interprétation, j’ai choisi le répertoire. Voilà comment je pratique : je fais mon programme et je vais emprunter les disques à la médiathèque pour les écouter avant le concert. J’ai ainsi passé l’été avec Bach, Liszt, Schubert, Debussy, Chopin … Je précise pour mes enfants que ce sont des compositeurs et ils sont tous morts. Le merveilleux miracle avec la musique, c’est qu’on peut avoir du plaisir sans connaître quelque chose, sans même avoir une oreille musicale. Debussy nous le disait : « Il n’y a pas de théorie : il suffit d’entendre. Le plaisir est la règle. »  Voici pour vous un parfum de paso doble dans ce morceau de Debussy : Soirée dans Grenade. Et puis dans ces concerts, l’ambiance est quand même relax, c’est à peine si quelqu’un contrôle les billets pourtant pas donnés, et il n’y a personne pour fouiller votre sac et pour vous confisquer vos dangereuses bouteilles d’eau minérale … On n’est pas au stade.

L’autre grand évènement de cette rentrée, c’est le festival de théâtre de rue de Ramonville, qui aura lieu le week end du 12 au 13 septembre. Je ne sais pas trop quoi vous signaler comme spectacle … s’il y en a parmi vous qui ont des tuyaux, faites nous en profiter, vos commentaires seront les bienvenus. Pour vous être néanmoins utile, je peux vous conseiller de ne pas faire comme moi : avoir les yeux plus gros que le ventre en voulant tout voir, papillonner d’un spectacle à l’autre et rater le début, contrarier ceux qui vous accompagnent … ce festival peut vite se transformer en galère.

Alternatiba aura lieu les 12 et 13 septembre sur les allées Jules Guesde, il s’agit d’un forum des alternatives concrètes pour lutter contre le réchauffement climatique, normalement vous ne pouvez pas être contre. Leur slogan : changer le système, pas le climat.

Vendredi 11 septembre à partir de 18h30 : présentation du programme du Pavé, entrée libre avec apéro offert. Je crois que ce sont les derniers à présenter leur saison, profitez en.

Je vous soumets maintenant une série de spectacles qui ont en commun d’être drôles, sauf un intrus que je vous laisse découvrir par vous mêmes :

1)  Nuit Blanche chez Francis au théâtre du Grand Rond jusqu’au 12 septembre. J’avais vu le spectacle au Pavé, quatre comédiens font revivre des morceaux choisis de Francis Blanche. Voici ce qu’en dit un lecteur de la Vie en rose : “ De l’humour bien sûr, de la musique classique « revisitée », des références à un danseur de Béjart… le tout servi par quatre comédiens/chanteurs et musiciens très en forme dans une mise en scène inventive et sans temps mort “. De Francis Blanche, je vous propose « Général à Vendre », une chanson un peu antimilitariste sur les bords, la mode s’en est hélas perdue.

2) La Cinémathèque à qui on peut quand même faire quelques reproches, se fait pardonner en programmant trois films mythiques des Monthy Python :

15 sept : La vie de Brian

27 sept : Sacré Graal

20 sept : Le sens de la vie

3) La Comédie de Toulouse débutera sa sixième saison le 10 septembre avec Jean-Marie Bigard « Nous les femmes ». Je vous aide pour l’intrus :  c’est lui.

4) Alexandre Astier, dans son spectacle « Réglons la question de la vie extraterrestre », je vous en avais parlé dans ma lettre du 6 janvier. Un conseil : branchez vous sur les extra terrestres, c’est un sujet d’avenir et il va probablement le rester longtemps. Cet Alexandre Astier repasse au Zénith les 4 et 5 octobre, les places vont de 38 à 51 €, je ne devrais normalement même pas vous en parler mais Alexandre Astier est celui de la série Kameloot. Cette série est génialement cultissime, avec un humour absurde, d’ailleurs apparenté à celui des Monthy Python. Ce sont mes fils qui me l’ont faite connaître ; en matière culturelle, je leur dois quand même pas mal de découvertes, davantage en tout cas que eux ne m’en concèdent. Il se trouve que le magazine Pour la Science parle dans son numéro d’août des vertus pédagogiques de Kameloot et nous conseille quelques vidéos désopilantes, dont celle de la règle du contre-sirop.

Ce numéro d’août est d’ailleurs particulièrement riche en articles passionnants. Avec par exemple un article de Frédérique Rémy la toulousaine et puis un article L’argent fait-il le bonheur ? qui me semble très moral. « Si l’argent ne fait pas le bonheur, rendez le » disait Jules Renard.

5) Fifigrot le festival du film grolandais aura lieu du 14 au 20 septembre et  il sera présidé par Benoit Poelvoorde. Banzaï !

Spécial dédicace aux Guignols de l’Info qui ont été fusillés par Bolloré, l’homme du yacht. Ce serait quoi, le yacht du pauvre ?

Publicités

Un commentaire sur “7 septembre 2015

  1. MERCI d’être revenu, c’est toujours aussi frustrant de devoir faire des choix.Je te rassure j’avais trouvé l’intrus, je trouve étonnant d’ailleurs qu’il soit cité, personnellement je le trouve « incitable ». nb:les verbes conjugués avec l’auxiliaire avoir s’accordent…. hi hi pour une fois tu n’es pas parfait hi hi

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s