21 septembre 2015

En matière culturelle comme ailleurs, vous avez les grandes surfaces, les grands magasins et les petites boutiques. Sans dénigrer les grands magasins qui ont leurs qualités, j’ai un faible pour les petites boutiques. Et on sait bien que ce n’est pas la taille qui compte, là non plus. Pour les néo-toulousains qui débarquent et peut être aussi pour d’autres qui ne les connaissent pas, voici une sélection de 13 bonnes adresses. J’en laisse évidemment beaucoup de côté, et non des moindres, tellement cette ville foisonne en propositions de toutes sortes. Et puis vous avez certainement vos propres adresses, que vous pouvez peut être nous conseiller ?

1) Les Réveils Créatifs sont programmés une fois par mois à Toulouse, dans un lieu public du centre ville, ça se passe à 8h30 et ça mérite de faire l’effort d’y aller de si bon matin quand on peut. C’est gratuit et le petit déjeuner est offert. Organisés par les éditions Milan, les Réveils Créatifs  sont de courtes présentations (20 minutes) suivies d’un échange autour d’une personnalité au profil créatif, charismatique et enthousiaste.  L’invité de juin  était François Delarozière, le directeur de la compagnie La Machine basée à Tournefeuille et à Nantes. Cette compagnie réalise ces impressionnantes machines de spectacles (souvenez vous du Royal de Luxe), que l’on verra si tout va bien dans la halle construite récemment à Montaudran. Un grand bonhomme adorable et passionnant. Nous avons également rencontré fin mai Jacques Sierpinski, le directeur du festival de photographie Manifesto. Et ce dernier vendredi, j’y ai vu Sylvie Corroler qui dirige la Fondation Espace Écureuil pour l’art contemporain depuis janvier 2004. Le prochain rendez vous aura lieu en octobre autour d’un dessinateur mystère.

2) Cette Fondation Espace Ecureuil se trouve Place du Capitole et organise régulièrement des expositions d’art contemporain, bien souvent remarquables. On peut parfois ne pas aimer, mais comme c’est gratuit et qu’il n’y a pas un gros détour à faire, on est mal placé pour trouver à critiquer. De toutes façons, la fondation est fermée jusqu’en mai 2016 pour travaux. Mais alors pourquoi je vous en parle ? Parce que les expositions se poursuivent au 42 rue du Languedoc avec un premier évènement Minimal Nature ! du 2 octobre au 30 décembre : exposition collective réunissant des grands noms de l’art conceptuel et minimaliste associés à des œuvres d’artistes contemporains et des tableaux de paysage de maîtres prêtés par le Musée des Augustins. Si vous ne comprenez rien à l’art contemporain, vous pouvez vous faire instruire en assistant aux Conférences que donne cette Syvie Corroler, une lectrice m’a assuré qu’elles sont intéressantes.

3) Je vous signale également les Conférences du Museum. Il n’existe pas beaucoup de manifestations pour le grand public dédiées à la culture scientifique et technique et je trouve personnellement que ce genre de culture n’est pas suffisamment reconnu et mis en valeur. Et en plus, on nous supprime La Novela ! Les premières dates du Museum portent le 23 septembre sur les araignées, le 1° octobre sur les reptiles et les amphibiens, … avouez que ça démarre fort.

Dans ce même genre scientifique, une lectrice me fait passer le programme de La nuit des chercheurs qui aura lieu le vendredi 25 sept : venez à la cité de l’espace à partir de 18h rencontrer plus de 150 chercheurs de toutes disciplines pour partager avec eux leur passion pour la recherche autour d’expériences et d’activités ludiques. Je me méfie quand j’entends le mot ludique. En matière de science, je suis comme le Micromégas de Voltaire : “Je ne veux pas qu’on me plaise, je veux qu’on m’instruise”.

4) Sous la direction récente de Yann Valade, la Cave Poésie démarre une saison sous le signe de la curiosité et de la découverte. Un programme qui se recentre cette année sur le mot “Poésie”, avec du changement dans la continuité. Plein de choses qui font envie, je vous en reparlerai le moment venu. Dans le court terme, je vous signale Les Rugissants de la Cave Poésie, qui auront lieu tous les mardi à 19h30. La nouveauté cette année est que les lectures seront systématiquement croisées, ouvertes aux auteurs et éditeurs régionaux et adaptées aux non voyants (le programme est en braille) et périodiquement en langue des signes. Ca commence le 22 septembre avec Mamie Rôtie d’Yvan Corbineau. Peut être pas un inconnu pour vous ?

L’art contemporain, la culture scientifique, la poésie …  j’ai vraiment commencé par le plus ingrat. Je rassure les quelques lecteurs qui ont tenu jusque là : le plus dur est fait.

5) Tout le monde connaît la librairie Ombres Blanches. Vous savez qu’elle fait aussi un magnifique travail d’animation culturelle qui est détaillé dans leur programme mensuel. Par exemple, dans le proche avenir, vous pourrez y trouver :

– des rencontres avec les écrivains Atiq Rahimi le 29 sept, Alain Mabangkou le 23 sept et Wole Sonyinka en personne le 7 oct. Un prix Goncourt, un prix Renaudot et même le prix Nobel de 1986, en voilà des people !

– la suite des conférences Classiques au Détail par Yves Le Pestipon, avec Les Tragiques, d’ Agrippa d’Aubigné pour le lundi 5 octobre, à 17h30.

– une exposition d’estampes jusqu’au 2 octobre : un collectif de 8 jeunes artistes groupé sous le nom Les Estampes Mobiles.

Les Estampes Mobiles

6) Je vous ai déjà parlé de La Pause Musicale du jeudi midi trente. Je fais court, voici le programme. Ce jeudi 24 sept, Le Chant des Brûlés, chanson de geste pour Montségur. On va peut être encore souffrir des méchants français si la future région s’appelait Occitanie ? Personnellement j’ai voté pour Midi-Languedoc, on ne sait jamais.

Et justement, le festival Occitania se déroule du 18 septembre au 4 novembre. Pour le samedi 26, j’ai relevé Oc around the Cloc, une sorte des 24h de l’Occitania. Il y aura à cette occasion un Questions pour un Champion en occitan. L’essentiel est de participer, comme disent ceux qui ne passent pas le premier tour.

7) L’association La Gargouille organise tous les mois des visites guidées des quartiers périphériques de Toulouse. On y apprend plein de choses. Prochain rendez-vous le jeudi 24 sept à 14h30 pour la visite du quartier Arnaud Bernard

Je vais maintenant à l’essentiel avec une liste de mes petites salles préférées. Catherine Lara à qui on demandait si elle aimait les petites salles a répondu qu’elle préférait les grandes propres.

8) Le Bijou : Sous l’impulsion de Pascal et Emma Chauvet cette salle nous promet encore de belles soirées pour cette saison. Une nouveauté : le Pass Découverte qui vous permettra de voir tous les concerts Découverte (en fait la plupart des concerts de la saison) pour 60 euros seulement. Une autre nouveauté : le Bijou accueille les migrantes Leçons de Jazz, chassées de leur Mandala d’origine. Premier rendez-vous le 13 octobre pour une leçon de Herbie Hancock par Ferdinand Doumerc, un excellent pédagogue.

Eric Lareine, qui n’est plus une découverte, revisite le rock du mardi 22 au vendredi 25 septembre et fera découvrir Leonard Cohen ou Neil Young aux plus jeunes. Et puis Didier Super est programmé du mercredi 27 au vendredi 29 janvier dans le cadre du festival Détours de Chant. Pour l’avoir vu au festival de rue de Ramonville, je peux vous assurer que c’est un phénomène qui déménage. Je vous en reparlerai.

9) Le Grand Rond : Je n’ai pas encore assisté à la présentation du programme de leur saison, mais on peut leur faire confiance. Ils organisent avant les spectacles des apéros-concerts où on peut trouver à boire et à manger.

10) Le Théâtre du Pavé : Présentée par Francis Azéma et par Pierre Marty, la saison s’annonce riche en propositions. La pièce En attendant Godot de Samuel Beckett est reprogrammée du 13 au 17 octobre avec Francis Azéma et Denis Rey : je vous en avais parlé ici. Une figure de la critique toulousaine me dit que c’est un des plus beaux textes de théâtre.

Le Théâtre du Pavé accueille la plupart des concerts de jazz et de musiques aventureuses proposés par l’association Un Pavé dans le Jazz. Le premier concert de la saison a eu lieu samedi dernier, le prochain aura lieu le 3 octobre à Mixart Myris.

11) La Cave Poésie, je vous en ai parlé plus haut, mais elle mérite bien une seconde fois.

12) Chez Ta Mère est ce café associatif du quartier Arnaud Bernard qui nous propose depuis 3 ans une programmation orientée « Chanson ». Deux rendez-vous dans le court terme :

– Les 25, 26 et 27 septembre, Les Fils de ta Mère chantent Boby Lapointe. Quand on fait partie de la secte des adorateurs de Boby, on ne rate pas ça.

– Le 30 septembre on y verra Frank Monnet, qui fut un des chouchous du magazine les Inrockuptibles, ce qui ne l’a pas rendu tellement plus célèbre que d’être cité par la Vie en Rose. Frank Monnet a enregistré ce Dithyrambos avec ses collègues Dick Annegarn & JP Nataf de l’écurie Tôt ou Tard ; on voit qu’il a de bonnes fréquentations. JP Nataf était le chanteur du groupe “Les Innocents” ; ce groupe s’est récemment reconstitué et on le verra en concert au Metronum le 16 décembre.

13) La Maison Blanche est l’autre café associatif du quartier Arnaud Bernard, et celui là se positionne sur un créneau “Musique du monde”, avec une programmation également très riche. Vous y trouverez jusqu’au 30 septembre une exposition de peintures de Junie Briffaz. Et j’apprends par un de mes informateurs qu’une rencontre d’accordéons aura lieu le 17 décembre, dans la continuité de l’accordéonistade qui avait eu lieu le jour de la fête de la musique. Mon envoyé spécial m’en avait alors dit monts et merveilles.

Junie Briffaz - Maison Blanche

14) Pour ne pas rester treize à table, je donne une dernière information utile aux néo-toulousains : on ne dit plus “pain au chocolat”, dites maintenant “chocolatine”.

Publicités

4 commentaires sur “21 septembre 2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s