19 octobre 2015

Vous faites peut être partie des Cigales, ayant chanté tout l’été. Et vous n’avez peut être pas fait vos provisions de réservations de spectacles pour l’hiver. Normalement, vous auriez dû les faire en début de saison dans vos magasins culturels favoris. Je ne vous jette pas la pierre, il n’y a pas de honte à être une cigale. Mais vous risquez alors d’avoir besoin d’une petite fourmi comme moi. Voici quelques conseils pour les spectacles que je connais de la salle Nougaro :

La programmation de la salle Nougaro est essentiellement musicale mais elle est aussi théâtrale, et je vous recommande deux pièces de troupes toulousaines :

– Le jeudi 18 novembre, la pièce “Les amours inutiles”, mise en scène par Eric Vanelle, à partir de quatre nouvelles de Maupassant. Je vous en avais déjà parlé dans ma lettre du 2 décembre passé.

– Du jeudi 28 au samedi 30 janvier, la pièce “Le repas des fauves”, mise en scène par Francis Azéma. Je n’ai pas vu cette pièce, mais il paraît qu’elle a été plébiscitée par le public. L’histoire est affreuse et dérangeante : en 1942 un officier de la Gestapo demande aux sept amis qui se sont retrouvés pour un repas de désigner deux d’entre eux qui seront fusillés.

Et trois concerts :

– Le 10 février, Ballaké Sissoko (kora) en duo avec Vincent Segal (violoncelle). Ces deux là viennent de sortir un CD “Musique de Nuit”, enregistré sur les toits de Bamako, leur deuxième après « Chamber Music ». Ballaké Sissoko on l’a vu récemment dans cette salle Nougaro avec Kassé Mady, pour moi l’un des plus beaux concerts de l’année.

– Le 10 mai, l’accordéoniste Vincent Peirani viendra en quintet avec Emile Parisien nous présenter son « Living Being ».

– Le 20 mai, Alexis HK dans son spectacle  » Brassens et moi « . Celui là, je vous en avais parlé dans ma lettre du 16 février.  Il passait au Bijou et son spectacle a été vu et approuvé par un docteur es-Brassens qui se reconnaitra. Et par l’excellente critique Claude Fèvre sur le site Nos Enchanteurs.

Cette salle Nougaro a une programmation de très bon niveau, elle ne s’appelle pas Nougaro par hasard. Vous trouverez le reste de sa programmation en suivant le lien.

Dans l’actualité de la semaine qui vient, vous trouverez la suite du festival Jazz 31, avec pour commencer la semaine les musiciens toulousains d’ Initiative H lundi soir à l’espace Roguet.

Vous pourrez aussi vous amuser à retrouver ici ou là dans la ville les peintures murales du festival WOPS. Par exemple celle ci, mais où ?

20151016_153042

Vous avez aussi le festival Danses et Continents Noirs qui est organisé par le centre chorégraphique James Carlès, et qui commence le 22 octobre pour durer jusqu’au au 8 novembre.

Le festival FIMM [+] aura lieu du 17 au 25 octobre et ça veut dire Festival Insolite Musique Mots [ et + si affinités]. Franchement, je ne sais pas ce que ça vaut, mais le titre est sympa, on y trouve une pièce sur Marilyn Monroe, voici la critique de Sarah Authesserre.  Je ne fais pas partie des fans de Marilyn, ce n’est pas mon type de femme. Et puis ça me donne l’occasion de parler du Théâtre du Vent des Signes qu’il faut aller chercher au fond de l’impasse de Varsovie près du marché Saint Cyprien. Encore une de ces petites salles qui font la richesse de Toulouse !

Le jeudi 22, à 19h30, au Centre Culturel Bellegarde, Sylvie Maury lira des extraits des mémoires de Sarah Bernhard : “Ma double vie”. Cette lecture fait partie d’un cycle où la comédienne aura carte blanche une fois par mois pour nous faire entendre la parole de femmes d’exception. A suivre : Barbara, Camille Claudel, Marguerite Duras.

Enfin, mon correspondant du Forro Pifado me signale qu’ un week end à fond de forro se prépare du 22 au 25 octobre. Ne me dites pas que vous ne savez pas ce que c’est que le forro. Je vous renvoie à ma lettre du 6 avril. Et je vous mets ce morceau O Cheiro de Carolina de Luis Gonzaga pour vous donner une idée comme c’est bien.

Ca commence le jeudi 22 avec La Pifada à la Maison Blanche.

Le vendredi Côco Soufflette (groupe forro de Montpellier) jouera à la Candela (une salle culturelle associative qui se trouve au 3 rue Saint Nicolas, proche du Château d’Eau)

Le 24 et 25 Octobre, Anax Caracol vient sur Toulouse pour animer un week end de stages de danse. L’occasion pour tous ceux qui le veulent (débutants et confirmés) d’apprendre quelques pas de Forro ! Les infos ici.

Et le samedi 24, le groupe Forro Pifado jouera à l’Amanita (une cave toute proche du Château d’Eau elle aussi).

Seulement, le samedi 24, il y aura une Noche Cumbia à la Maison Blanche. Ecoutez donc ce morceau de Anibal Velasquez – Que Me Toquen una Cumbia. El corazon me palpito. 

Comment choisir entre forro et cumbia  ? Le Forro fait avec l’accordéon chromatique et la Cumbia avec l’accordéon diatonique, si ça peut vous aider.

Enfin, je ne sais pas s’il est encore possible de réserver leurs places pour le concert de Johnny Halliday au Zénith de Toulouse le mardi 20 ou le mercredi 22. Le prix des places est compris entre 42 et 150 €. Il y a beaucoup de gens qui aiment Johnny, ce n’est pas mon cas. Il a peut être une belle voix, mais j’y décèle comme des traces de mauvais goût et il pourrait en faire un meilleur usage électoral. Néanmoins on peut avoir bon goût et aimer quand même Johnny. La preuve : Michel Kemper, un des piliers du site Nos Enchanteurs consacré à la chanson française, vient récemment de sortir un livre, qui porte le titre suivant :  Johnny Hallyday, est-ce de la Chanson ? Oui !”. Et puis ce Johnny, il est comme Chirac, il fait tellement partie de ma génération, que je vais finir par l’aimer si je veux aimer ce qu’a été ma vie.

johnny-a-la-plume-et-au-pinceau-750x652

« Rester Vivant », c’est le titre du spectacle de Johnny. Je découvre que les cigales, dans la période aérienne de leur vie, ne passent pas l’hiver. Ecoutez les quand même chanter.

Publicités

2 commentaires sur “19 octobre 2015

  1. Bonjour,

    Je ne crois pas que ce soit un jeu et en plus je pense que je ne gagnerai rien mais la peinture murale doit être à Esquirol. Je suis d’autant plus méritoire si je dis vrai que je ne l’ai jamais vue … en vrai! Mais Face de book est passé par là et un des Maires de quartier aussi et donc: je sais tout!
    Amitiés.

    JPC

    J'aime

  2. Bonjour, pour ma part je l’ai vu en pleine « formation » : l’artiste était sur sa grue et peignait tranquillement, au milieu des passants curieux… et c’est bien place Esquirol !
    a.c

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s