12 septembre 2016

J’ai la manie de faire des listes, vous aussi j’espère. Pour le cinéma, je m’aide avec un livre qui dresse la liste des 1001 films à voir avant de mourir. Dans les deux prochains mois, la cinémathèque en programme cinq qui rentrent dans cette catégorie, ce qui n’est au fond pas si mal. A ce rythme, il faudrait donc plus de 30 ans avant de pouvoir mourir tranquille. C’est jouable à condition de ne pas trop trainer. Alors ne manquez pas les cinq qui se présentent :

Dans la thématique des Savants Fous qui aura lieu du 13 au 28 septembre, vous avez Les yeux sans visage (le 15 à 21h et le 17 à 17h), un film fantastique de Franju qui date de 1955. Et puis La Mouche (le 16 à 19h et le 27 à 19h), un film de Cronenberg. Cette thématique nous offre d’autres propositions alléchantes. J’aime beaucoup les savants fous, tant que ça reste du cinéma.

Et puis Pulp Fiction de Tarantino, le samedi 17 septembre à Labège, dans le cadre du festival Drive-in.

Dans la thématique Jean Charles Fitoussi du 11 au 16 octobre, je n’en vois pas.

Dans la thématique Abel Ferrara, du 15 au 27 octobre, il y a Kings of New York, que je n’ai pas vu. J’ai vu par contre Bad Lieutenant qui raconte la descente aux enfers d’un flic, c’est hard.

Et puis Les Lumières de la Ville, un Charlot de 1931, les samedi 15 et dimanche 16 octobre, à l’Escale de Tournefeuille. Le film sera accompagné par un orchestre, je ne sais pas si c’est une bonne idée. Victor Hugo ne voulait pas qu’on mette de musique sur ses poèmes, certains l’ont fait et heureusement.

On aurait tort de se cantonner à cette liste, il y a plein d’autres choses intéressantes dans le programme. Le programme papier est maintenant revenu, au prix du soutien un peu encombrant d’un sponsor en béton ; vous ne vous étiez peut être pas rendu compte qu’il avait disparu le printemps dernier. Et il faut reconnaitre que la cinémathèque fait des efforts pour diversifier son public de vieilles dames cultivées, avec une exposition d’affiches dont voilà un spécimen. Et en bonus la chanson que Dario Moreno a faite à la gloire de Brigitte Bardot, on n’en fait plus beaucoup des comme ça.

20160818_Brigitte Bardot

Le samedi 17, vous pourrez rencontrer Xavier Dolan en tournée de promotion pour son nouveau film Juste la fin du monde. Dolan est ce jeune Canadien de 27 ans dont le dernier film Mommy a fait un tabac. Voici les rendez-vous : Utopia Tournefeuille 16h15, ABC 20h45, UGC 21h45 et Gaumont 22h45.

Le jeudi 22 septembre à Ombres Blanches à 18h, une rencontre aura lieu avec Jean Louis Comolli à propos de son dernier ouvrage Daech, le cinéma et la mort. Comolli a fait beaucoup de choses, il a été critique de cinéma puis réalisateur, notamment des films La Cécilia et L’ombre rouge, mis en musique par Michel Portal. Il a aussi écrit avec Philippe Carles le livre Free Jazz / Black Power dont la couverture a été dessinée par Reiser.

Free Jazz Black Power - Reiser

Et pour en finir avec le cinéma, et si vous ne deviez voir qu’un seul film, à part le Charlot hors concours, ce sera Freaks le film de Todd Browning qui date de 1932. Ce film passe au Cosmo ex Utopia le mercredi 21 à 17h45. Il est évidemment en bonne place dans la liste des films à voir avant de mourir. Je vous en avais déjà parlé dans ma lettre du 2 mars 2015. De nouveau, et malgré tous les risques d’impopularité que cela comporte, je dégaine mon 49-3 et j’engage ma responsabilité sur ce film bouleversant.

La mairie de Toulouse parraine un certain nombre d’expositions regroupées sous la dénomination de Saison Photo à Toulouse. Dans le nombre, je vous signale particulièrement :

– Du 16 septembre au 1° octobre, le collectif Vertiges expose [Travel’In] dans la Maison des Associations ex caserne Niel. Je vous avais déjà parlé de ce collectif qui nous a montré des séries intéressantes, en particulier sur les villes de Liverpool et de Hambourg.

– Le rendez-vous traditionnel de Manifesto, également du 16 septembre au 1° octobre. Les photos sont exposées dans des conteneurs sur le cours Dillon, on change d’univers en changeant de container. On y voit de tout et même de très belles choses.

– L’exposition « Ailleurs »  dans le jardin Raymond VI (à côté des Abattoirs) jusqu’au 26 octobre. Plusieurs photographes sont exposés en grand format sur les murs du jardin, dont Marc Riboud le grand photographe récemment disparu. Il s’agit de la 14° et malheureusement dernière édition de ce genre organisée par l’association Biz’Art Pop.

Jardin Raymond VI

Et le mercredi 14 septembre à 18h, vernissage de l’exposition de Nadia Erhrmann (graphisme, collage) au Centre Culturel Desbals.

Du 13 au 17 septembre, Cabaret Méfisto par la Cie Séraphin à 21h au Grand Rond. Un hommage au cabaret munichois antinazi des années 30. A l’époque, il n’était pas bien difficile de distinguer les gentils des méchants, ce n’est pas comme aujourd’hui où on dirait que c’est plus compliqué, comme le montre ci-dessous le dessin de A4 Putevie. Et il s’en trouve même qui aimeraient bien passer l’éponge et donner une seconde chance aux méchants.

20160414_A4 Putevie (1024x742)

Allez donc voir le spectacle pour y voir plus clair. Voici la chanson Veronika, der Lenz ist da par les Comedian Harmonist que vous entendrez dans le spectacle.

Les Journées du Patrimoine auront lieu les 17 et 18 septembre. C’est le moment de visiter un grand nombre de lieux qui ne sont en général pas ouverts au public. J’ai par exemple visité l’an passé l’Hôtel Saint Jean, rue de la Dalbade qui héberge la DRAC. Une bonne occasion de mieux comprendre l’histoire compliquée de ces Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem et des chevaliers de Malte.

Pour la première fois cette année, des féministes toulousaines vous proposent les Journées du Matrimoine : un circuit en six étapes sur les traces de femmes d’exception. Départ samedi et dimanche à 17h devant l’office de tourisme.

Ce même week-end, la manifestation Canal en Fête aura lieu au Port Saint Sauveur. Profitez en pour vous faire montrer le bassin de radoub proche du Pont des Demoiselles qui a été construit par Jean Polycarpe, un des tout premiers ingénieurs polytechniciens.

20160823_153400 (1024x671)

Et encore ce week end, vous avez le festival Méditerranéo de Portet du vendredi 16 au dimanche 18. Un festival de musiques du Sud de l’Europe, dans un cadre sympa en bord de Garonne, qui nous propose 15 concerts gratuits. Soirée Balkans en folie le vendredi, musiques sans frontières le samedi et chansons encore plus métissées le dimanche.

C’est la rentrée aussi pour un Pavé dans le Jazz, cette association qui nous propose des concerts de musiques aventureuses sous l’impulsion de Jean Pierre Layrac. La présentation de la saison aura lieu le dimanche 18 septembre à 18h au Théâtre du Pavé. Suivie d’un concert de Marc Ducret  (guitare électrique, compositions) en quartet.  Après un solo mémorable en 2011 à Lieu Commun, Marc Ducret revient avec Journal Intime. Marc Ducret continue de décoller ces étiquettes que l’on colle trop facilement sur sa musique. Attention Génie !

Vous êtes à peine rentrés qu’on vous propose déjà de sortir. Et il y a quand même beaucoup de choses cette semaine, dans la liste des choses à faire.

 

Publicités

2 commentaires sur “12 septembre 2016

  1. J’aime bien cette rentrée 2016 avec le retour de la vie en rose . J’espère que cela va continuer .
    Et Merci Michel d’avoir parlé de Vertige .. . Bises . et A+. Anne

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s