3 octobre 2016

Siné disait préférer les chats aux chiens parce qu’il n’y a pas de chat policier. Il existe des romans policiers et j’ai remarqué que certains qui n’aiment pas trop la police aiment bien les polars quand même. Mystère et boule de gomme … Le festival Toulouse Polars du Sud aura lieu ce weekend du 7 au 9 octobre.

Comme chaque année depuis 8 ans, ce festival propose de nombreuses animations : une trentaine de rencontres avec des auteurs venus d’horizons lointains et différents, des expositions, des apéros polars au théâtre du Grand Rond … Cette année le festival est parrainé par l’auteur chinois Qiu Xiaolong. Lisons ce que nous en dit le toulousain Jean Marc Lahérerre dans son excellent blog Actu du noir : Xiaolong Qiu continue sa double chronique : D’un côté celle de la mémoire de la Révolution culturelle, de ses ravages, que les nouveaux dirigeants, les nouveaux riches, les messieurs Gros-Sous, et la jeunesse branchée de Shanghai veulent oublier. De l’autre, celle de l’évolution vertigineuse de la Chine en général, et de Shanghai en particulier, où des fortunes colossales sont en train de se forger, alors que la majorité des gens s’enfonce peu à peu dans la misère. Une Chine nouvelle qui découvre des inégalités sociales faramineuses, qui lui font parfois regretter l’égalitarisme et la sécurité économique du temps … de Mao.

toulouse-polars-du-sud-2016

Il y a malgré tout un mystère dans le monde du polar toulousain, puisqu’une association dissidente Polar sur Garonne a déjà organisé son propre festival à Toulouse les 26 et 28 et à Lisle sur Tarn les 24 et 25 septembre. Ce festival Lisle Noir rassemblait les amateurs de polars et ceux du vin, ce qui peut commencer à faire du monde.

Le festival « Jardins Synthétiques » se déroulera du 6 au 9 octobre, avec prolongation jusqu’au 23. Autour de la musique, la danse et des arts plastiques, cette septième édition questionnera nos vies contemporaines à travers le thème : « Desseins de modes : Protection et projection de soi ». Personnellement, j’aime bien cette idée de jardin synthétique qui m’éviterait la corvée d’avoir à demander à mon épouse de tondre la pelouse. Le 15 octobre à 16h30 dans la Chapelle des Carmélites aura lieu un défilé de 21 manteaux extravagants de Chantal Fochesato, que vous avez peut être vus exposés dans les locaux de la Caisse d’Epargne. Les mannequins n’ont pas l’air trop maigres, tant mieux.

La première édition des Saisons d’Elles aura lieu les 7, 8 et 9 octobre, organisée par l’équipe des Folles Saisons, ce (bon) restaurant alternatif des Pradettes. A signaler dans le programme Anne Sylvestre le 7 octobre et Orlando Trio le 8. Vous avez certainement déjà eu affaire à Anne Sylvestre, que ce soit dans le rôle des enfants ou dans celui des parents.

Ca fait longtemps que je ne suis pas allé au cirque, si je ne compte pas les sortes de cirque qu’on peut voir sur les plateaux de télé. Le magazine Ramdam nous a concocté un dossier sur le cirque, où on découvre le dynamisme de cette discipline dans la région, dans le creuset du Lido, de la Grainerie ou de CIRCa. Le festival du cirque actuel CIRCa aura lieu à Auch du 21 au 29 octobre. La Grainerie de Balma 61 rue Saint Jean nous propose de son côté une Européenne des Cirques qui se déroulera du 5 au 22 octobre et qui constitue le temps fort de sa saison.

Cette manifestation présentera des spectacles de jeunes compagnies généralement issues l’école de cirque du Lido. A suivre en particulier Oktobre les 14 et 15 octobre et la Cie Two le 22 octobre. Et dans le cadre d’une coopération franco-espagnole intitulée de Mar à Mar, vous pourrez découvrir l’artiste madrilène Nacho Flores le 20 octobre et la Cie catalane EIA les 21 et 22 octobre.

oktobre-grainerie

Les théâtres font leur rentrée, les uns après les autres. Le Sorano programme du 6 au 14 octobre la première création de Sébastien Bournac, son nouveau directeur : J’espère qu’on se souviendra de moi avec la compagnie Tabula Rasa.

Le TNT attend le 15 novembre pour faire sa rentrée. Ils nous font patienter avec Spectaculae, une installation d’Aurélien Bory et avec une série de lectures sur le thème Et l’art ? Ça sert à quoi ?  les 7, 8, 9, 14 et 19 octobre, en entrée libre. Je ne sais pas si ils vont réussir à épuiser la question en seulement 5 séances.

Le théâtre du Pavé reprend Nunzio, la pièce dont je vous avais parlé dans ma lettre du 27 janvier 2015. Cette pièce sera cette année complété par Bar du même auteur italien Spiro Scimone. Bar sera jouée du 4 au 6 octobre et le dyptique Bar / Nunzio du 7 au 15 octobre. Je garde un super souvenir de Nunzio, j’irais bien les revoir.

« Le Gardien », d’Harold Pinter sera repris au Théâtre de la Brique Rouge, les 6, 7 et 8 octobre, à 20 heures. Il est joué par deux bénévoles du Pavé. Le Théâtre de la Brique Rouge est un magnifique petit théâtre, intime, de 50 places, dans une structure toute de bois … théâtre peu connu ; il fait partie du « complexe » du stade du Bazacle, issu du comité d’établissement d’EDF. La pièce, plus le théâtre, vous allez faire deux découvertes.

Initiative H le groupe de jazz toulousain sera le 7 octobre aux Mazades pour l’ouverture de saison. J’ai vu récemment ce groupe dans le cadre de Passe ton Bach d’abord, ils m’ont l’air capables de pouvoir tout jouer à leur façon.

Yves Le Pestipon aime nous parler des auteurs classiques et il en parle si bien. Le lundi 10 octobre à 17h30 à Ombres Blanches, il nous parlera de La Fontaine et de sa fable Le Rieur et les Poissons. La Fontaine est quand même plus rigolo qu’un Blaise Pascal ou un Agrippa d’Aubigné, profitez en pour venir essayer la formule.

L’automne est là, et comme les hirondelles vous voudriez peut être vous envoler vers les pays chauds, vers le printemps de l’hémisphère austral … Mais hélas, n’est pas oiseau migrateur qui veut. Heureusement certains voyagent à votre place et viennent ensuite nous en parler. Le Rendez vous des Voyageurs, 12 rue Mercadier, propose un programme régulier de conférences. Je vous signale celle que donnera Jean Pierre Condat le mardi 4 et le jeudi 20 octobre. Il fera le récit en images de son voyage en Patagonie, dans le parc des glaciers autour du Fitz Roy et du glacier Perito Moreno, le seul glacier qui avance malgré le réchauffement. Vous n’y verrez pas d’hirondelles mais vous y trouverez de superbes photos et un conférencier captivant.

fitz-roy-condat-1024x768

Je reviens aux polars. Le premier polar que j’ai lu était un San Antonio. On disait San-t-Antonio à l’époque. Pourquoi ce “t” insolite ? Encore un mystère non résolu … En tout cas, je l’ai lu tout jeune et je n’étais pas en état de tout capter, loin de là. Pour tout dire, je ne comprenais même pas ce qu’il entendait par le mot « souris ». Frédéric Dard écrivait comme on nous apprenait qu’il ne fallait pas le faire. Et pourtant, aujourd’hui, certains profs font étudier San Antonio à leurs élèves. Ca me fait penser à Berroyer qui raconte que Dali expliquait qu’il avait fait les Beaux Arts pour apprendre le classique et qu’il était tombé sur une période où les profs conseillaient à leurs élèves la révolte contre l’académisme : “ pour la révolte, je n’avais pas besoin d’eux “. Voilà pour finir une contrepèterie en hommage à tous les enseignants orthodoxes ou iconoclastes : quel beau métier professeur !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s