17 octobre 2016

Voici les vacances scolaires qui reviennent avec leur lot d’inconvénients. Et parmi ceux là, la question de savoir qui va garder les enfants ? Le Muséum peut vous aider avec ses deux expositions temporaires, toutes les deux consacrées aux animaux, toutes les deux jusqu’en juin 2017.

L’une d’elle s’intitule “Chiens & Chats”. Les chiens et les chats sont très populaires, il parait qu’on décompte en France 7 millions de chiens et 11 millions de chats. Et malgré ce nombre impressionnant, l’émission 30 millions d’amis a été arrêtée en juin après 40 ans d’existence, c’était la plus vieille du PAF. Je ne l’ai jamais regardée, mais je la regrette quand même. Cette exposition du Muséum demande une participation active. L’affiche nous prévient en nous disant : Vous en sortirez moins bête. Attention, il y a des enfants qui risquent de tourner les talons s’ils reniflent une intention pédagogique.

nos-animaux-les-betes

La seconde exposition s’intitule “Les Nouveaux Animaux de Compagnie”, autrement dit les NAC. Un NAC désigne une espèce autre que le chien ou le chat que l’homme accueille chez lui pour son simple agrément. La liste est longue, elle va des plus classiques comme les perroquets et les tortues aux plus exotiques comme les caméléons et les iguanes, en passant par les mygales et les piranhas, qui ne sont au fond qu’une sorte de poisson rouge. A mon goût, cette exposition est plus intéressante que la première, on y voit plein de bestioles naturalisées et mises en scène. Elles ne sont pas forcément toutes très mimi, regardez :

Je vous mets néanmoins en garde : les enfants peuvent sortir de ces expositions avec l’envie d’adopter un animal. Et ils risquent alors de tourner Punk à chien, Gothique à rat ou Hipster à hamster. Saint Exupéry nous prévient lui aussi : tu deviens pour toujours responsable de ce que tu as apprivoisé. Au pire, prenez une poule de compagnie, une poule de luxe si vous avez les moyens. Ou alors un simple cochon d’Inde. Dans tous les cochons, il y a un homme qui sommeille. Une alternative serait d’adopter un NAC virtuel, un Pokémon par exemple. Et mieux encore, vous pourriez plus facilement amener vos enfants au musée en leur faisant croire qu’ils y trouveront des Pokémons rares.

hipster-hilda-lindstrom

Hipster – Hilda Lindström

Le muséum accompagne pendant toute l’année ces expositions d’une série de 14 rendez-vous à l’intitulé alléchant, par exemple dans la liste :

le 17 novembre : Punk à chien, un binôme inconnu

Le 1° décembre : Médor forever, Ever, copier-cloner son animal

Le 8 décembre : Doit-on se méfier des personnes qui aiment leur animal ?

Autre chose : la compagnie Le Phün fête ses trente ans d’existence le 21 octobre à partir de 18h & le 22 à partir de 16h, à l’Usine de Tournefeuille, 6 impasse Marcel Paul. Je me souviens avoir vu leur Train Phantôme il y a dix ans. Je n’en suis pas encore complètement remis. Du gore à l’épouvante, tout y est, grâce à un savant mélange de cinéma, de vidéo, d’attraction foraine, d’arts plastiques et de théâtre de rue.

Au programme du weekend :

Une ambiance : L’espace de l’Usine scénographié, allumé et habité par les artistes du PHUN. Des spectacles : Attifa de Yambolé, La femme à barbe, Memento Mori, Feminem, …. Des concerts : Les Bransons, The Basset Band, Georges profonde. Un grand magasin : Où acquérir des œuvres des artistes du PHUN, des objets des spectacles et autres curiosités.

le-phun-phenetre

 Et encore quatre rendez-vous que je vous recommande :

Le 22 octobre, Philippe Laudet trio au Rest’Ô Jazz, rue Amélie. Son père a joué avec Boris Vian dans les caves de Saint Germain, leur duo s’appelait Laudet-Vian. A moins que ce ne soit que de l’humour de jazzman. En tout cas, Philippe Laudet est un trompettiste de première.

Le 25 octobre à 18 h, Serge Joncour sera aux Ombres Blanches pour son livre Repose toi sur moi. Serge Joncour fait partie de la bande des Papous dans la Tête, une émission diffusée sur France Culture tous les dimanche à partir de 12h45. Ils nous régalent de leurs jeux sur les mots et sur le langage.

Le 28 octobre, Krakow night ! à 20h au Goethe Institut, organisé par Un Pavé dans le Jazz.

Le 29 octobre à 21h, le groupe La Recette invite Magic Malik au Taquin (ex Mandala, rue des Amidonniers). Magik Malik est un flutiste à l’énergie chaleureuse et contagieuse.

Pour finir, je vous avais parlé en octobre 2015 de ce documentaire, Les pionniers du Folk qui est passé l’an dernier dans le cadre du festival Peuples et Musiques au Cinéma. Peut être pour vous comme pour comme moi, c’était complet. Une seconde chance nous est donnée le mercredi 19 octobre à la maison de l’Occitanie, rue Malcousinat, à 19h30. Et pour moi, une seconde occasion de vous passer un air de Brassens joué par le grand Marc Perrone que l’on verra dans ce documentaire : La Marine. Ca date de 40 ans, Marc Perrone avait à l’époque reçu un mot de Brassens pour le féliciter. Des félicitations venant de Brassens, ça vaut la légion d’honneur.

Encore une conséquence des vacances : il n’y aura pas de Vie en rose la semaine prochaine.

 

Publicités

3 commentaires sur “17 octobre 2016

  1. Merci de nous avoir alerté pour le récital de jazz mené avec brio par Philippe Laudet le 22 octobre au Rest’Ô Jazz. Ce fut un veritable bonheur. Nous nous sommes
    ré-ga-lés !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s