24 avril 2017

Ce pauvre Cheminade qui finit encore une fois dernier … Lui qui avait fait de l’espace, le vecteur fondamental de son engagement politique. Quelle déception pour tous mes amis du monde spatial à Toulouse et pour tous ceux de mes lecteurs qui ont massivement voté pour lui ! Il n’est pas bon de rester sur une déception, réagissez sans plus tarder en allant assister à cette conférence sur les systèmes planétaires du système solaire donnée par l’astronome Michel Blanc, le 25 avril à 18h à la médiathèque Cabanis. On aimerait pouvoir payer à Cheminade un aller simple sur la planète Mars …

La mode de la Cumbia, pour moi elle date de cette publicité pour Nescafé, avec La Colegiala, ce morceau inoubliable de Rodolfo y su Tipica. Ca date d’un temps où l’on n’avait pas encore inventé l’eau chaude. Nous avons la chance d’avoir à Toulouse quelques groupes qui maintiennent la flamme de la cumbia et de la musique colombienne. On pourrait citer La Tormenta, qui nous ont donné un concert caliente et sabroso pur sucre au Taquin il y a 15 jours. Et aussi La Ceiba, un quartet qui vient de sortir son troisième album. Ceux là seront le 27 avril à la Salle Bleue de l’Espace Croix Baragnon.  

La Ceiba

Pour la musique irlandaise, nous avons aussi la chance d’avoir Doolin’. Le magazine Trad Mag en a fait un des groupes qui a marqué 2016 : “Doolin est ce qui se fait de mieux sur la scène irlandaise dans l’hexagone”. Le groupe a publié en 2016 un album enregistré à Nashville, on les a écoutés dans le Rio Loco 2016 consacré aux Mondes Celtes. Doolin’ est programmé le 26 avril à 20h au Bikini pour 19€

Doolin

La ville de Limoux est célèbre pour son carnaval et pour sa blanquette. Elle organise du 27 avril au 1° mai un festival de Brass Band. Un Brass Band est un genre de fanfare généralement vouée au jazz de type New Orleans ou dixieland. Il comporte essentiellement des instruments de la famille des cuivres. Et justement, le slogan du festival est : Faites briller les cuivres ! Nous avons la chance d’avoir à Toulouse un grand nombre d’orchestres de jazz New Orleans et d’amateurs de cuivres.

Eux aussi amateurs de cuivre à ce qu’il parait, les Tsiganes ont enfin trouvé un village dans le Gers qui leur souhaite la bienvenue. Le festival Welcome en Tziganie aura lieu à Seissan du 26 au 30 avril. Ce “Woodstock des Voleurs de Poules”, et là c’est eux qui le disent, fête ses 10 ans avec une programmation de première. Avec par exemple Goran Bregovic le 28, et les Grecs d’Imam Baildi le 30, et un paquet de ces fameuses fanfares des Balkans.

Welcome in Tsiganie

Ce village de Seissan est aussi connu pour être la patrie de Edouard Lartet, l’inventeur de l’homme préhistorique, qui a beaucoup travaillé sur l’abri d’Aurignac. Si vous avez l’occasion de passer par Aurignac, ne ratez pas le restaurant Saint Laurans, très bon, très sympa et pas cher. Allez ensuite visiter le musée, vous y découvrirez que les Aurignaciens sont les premiers homo sapiens européens. Un vrai motif de fierté pour notre département, considérant tous les progrès que l’homo sapiens a depuis accomplis en matière d’élection.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s