5 juin 2017

Il faudrait pouvoir abriter et chauffer les rues. Comme on le fait déjà pour les terrasses de café que l’on voit équipées de radiateurs, qui chauffent les clients et même les petits oiseaux. On peut quand même dire merci au président Trump qui s’active pour nous réchauffer le climat … Parce que pour le moment, la météo est le talon d’Achille des spectacles de rue. C’est comme ça que j’ai raté « Out ! », la série de spectacles de fin de saison au Sorano. Il y a eu la pluie, le froid, et aussi un peu la flemme, disons le.

Chaufferette (576x1024)

Avec sa saison itinérante de spectacles de rue, l’association ARTO, celle qui organise le festival de Ramonville, nous propose des séances de rattrapage. Voici leur prochaines dates :

– les 9 & 10 juin à 19h, place Olivier, « Vague ou la tentative des Cévennes », une performance poético-physique par la compagnie 1 Watt.

– le 25 juin à 17h à Labège, les Chansons à risques du Duo Bonito, un récital clownesque.

– le 28 juin à 19h aux Mazades, « J’écris comme on se venge », du théâtre de rue par les Arts Oseurs.

– le 1° juillet à 18h15, rue de Menton dans le quartier Empalot, Les Demi-frères Grumaux avec deux muscles et un cerveau. Ce sont ceux de Carnage Productions, mes chouchous, on peut leur faire confiance, sauf peut être pour le cerveau.

Franëck - ARTO 2017

Toujours dans le même genre de théâtre de rue, la saison de Pronomades a commencé en mai et se poursuit sur les territoires du département. A Carbonne, les vendredi (19h) samedi 10 (15h et 17h) et dimanche 11 (15h et 17h), la compagnie Le Phun présentera « Palissades », spectacle fait d’une collection de six univers plastiques habités, petites boîtes de curiosités, évoquant avec humour l’architecture, l’habitat, l’urbanisme, l’espace public. Quand on connait cette compagnie, on peut se déplacer jusqu’à Carbonne pour leurs spectacles.

Le Grand Rond fait son cirque de son côté, en partenariat avec le studio PACT, qui est le dispositif de création que la Grainerie mutualise avec le LIDO. Du 6 au 10 juin, on pourra y découvrir deux créations en cours : « 12 manières ou d’une autre » & « Lazuz » par la Collective du Biphasé

L’affiche de la saison ARTO est faite cette année par Franëck, ce jeune graphiste à qui on souhaite le même succès que son ainé Ronald Curchod. Vous connaissez sûrement Ronald Curchod pour ses multiples affiches de manifestations culturelles, dont le festival de Ramonville, Ciné Latino, …

En partenariat avec le MATOU, jusqu’au 17 septembre, Ronald Curchod fait l’objet d’une exposition à Cabanis intitulée « Sur tes lièvres ». Cette exposition donne un aperçu de la variété de ses interventions et vaut surtout pour les originaux des dessins qu’il a réalisés pour « La nuit quand je dors », un livre pour enfants. Un rêve sans paroles, où on retrouve ses thématiques fétiches, avec ses chimères mi hommes, mi bêtes et ses femmes-oiseaux.

Curchod - Femme et Oiseau

Qautre concerts au choix concentrés sur le 8 juin : la Mal Coiffée et ses polyphonies occitanes à la salle Nougaro, la chorale Le Cri du Choeur dirigé par Bruno Coffineau, avec ses polyphonies tournées vers les pays de l’Est au Bijou, Ida y Vuelta sur la péniche du Cri de la Mouette, allées de Brienne, ce groupe de salsa dura avec Alban du Futsal, et le groupe de jazz Un Poco Loco & co dans la cave d’Aminata Muscaria, en face du Château d’Eau.

Un Poco Loco - Aminata

Vous connaissez probablement l’histoire de ce petit colibri, qui était le seul à s’activer en allant chercher quelques gouttes d’eau dans son bec pour éteindre un incendie de forêt. Et peut être que vous aussi, avec votre petit bec, vous vous activez pour prendre votre part, aussi minime soit-elle, à la marche du monde. Le Chant des Colibris, c’est une tournée de rassemblements citoyens et de concerts pour tous ceux qui veulent remettre l’écologie et l’humain au cœur des préoccupations politiques. La tournée passera par le Bikini le samedi 10 juin. Au programme : une conférence de Pierre Rabhi, initiateur du mouvement des Colibris, le matin à 11h,  et un concert à 20h avec des grands noms comme Arthur H, Izia, Alain Souchon, Zaz, Albin de la Simone, … tout ça pour 12,5 euros seulement.

Toujours au Bikini, le 15 juin, Benjamin Biolay pour 34 euros. C’est un tarif de vieux pour un confort de jeunes, puisque les places ne sont pas assises. Benjamin Biolay vient de sortir un nouvel album, « Volver », dans le prolongement de son « Palermo Hollywood », qui a été à mon goût un des plus beaux disques de l’année passée.

Les présentations de la prochaine saison démarrent. Avec celle du théâtre Garonne le lundi 12 à 19h (Résa 05 62 48 54 77) et celle du théâtre Sorano le mercredi 14 à 19h (Résa 05 32 09 32 35). Allez-y vous faire une idée par vous mêmes, vous n’allez quand même pas rester dépendants d’une lettre d’information qui commence en disant merci à Donald Trump.

Donald

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s