12 février 2018

Depuis longtemps, je fais la collection des mots nouveaux. Ça fait un peu vieux maniaque. Et pourtant, il y a pire comme collection, comme on peut le voir ci-dessous sur le dessin de Sempé. Repérer les mots qui passent est un vrai plaisir de tous les jours, presque comme une chasse. Certains apparaissent mystérieusement, par un processus de hasard et de nécessité. D’autres tombent en caducité, ils disparaissent. Cette valse des mots a toujours été observée avec intérêt et gourmandise par quelques amoureux de la langue. Flaubert par exemple à l’époque, et Alain Rey de nos jours.

Sempé - Papillons - a (718x1024)

Sempé - Papillons - b (1024x335)

Alain Rey est linguiste et lexicographe. Il est entre autres l’homme du dictionnaire Le Robert et du Dictionnaire historique de la langue française. De 2000 à 2006, on pouvait le retrouver quotidiennement sur France Inter pour Le mot du jour. Et plus récemment, il a sorti un livre que j’ai reçu en cadeau de Noël « 200 drôles de mots qui ont changé nos vies depuis 50 ans », par exemple le mot « blogueur ». Alain Rey est un homme passionnant. Vous ne trouvez pas qu’il a un peu copié le look de Flaubert ?

Le chanteur Dick Annegarn est lui aussi un amoureux des mots. Dick Annegarn a fondé l’association Les Amis du Verbe, avec qui il fait partager son goût pour la parole, pour les joutes verbales et pour ce qu’il appelle l’oraliture. On peut d’ailleurs trouver à Laffite-Toupière, dans le Comminges, où il a élu domicile, un circuit de randonnée pédestre, balisé par des panneaux installés par les Amis du Verbe.

Laffite-Toupière oct 16 - c (768x1024)

Une rencontre avec Alain Rey animée par Dick Annegarn aura lieu le mardi 13 février à 18h à la médiathèque Cabanis, sur le thème de l’oraliture.

Les concerts notables de la semaine :

  • Le 14 février aux Mazades, Ben Mazué.
  • Le 18 février au Bikini, Eddy de Pretto.
  • Le 15 février, le quintet de jazz Ostaar Klaké à l’Espace Job dans le cadre de la Saison Bleue. La Saison Bleue, c’est Alain Lacroix qui poursuit ailleurs l’esprit de son excellente programmation après la fermeture de la Salle Bleue.
  • Le 16 février, le groupe de jazz New Orleans ClarAFond au French Pub à Tournefeuille, en quintet. Ils seront donc un de moins que sur la photo, j’espère qu’ils auront gardé le trombone.

Clarafond - Albi Nov 16 (1024x576)

  • Le 18 février, Tim Berne et le Big Satan programmé par Un Pavé dans le Jazz à 20h30 au théâtre du Pavé. Tim Berne (alto sax) : enfant terrible du jazz new yorkais forme avec ses compagnons de longue route, le guitariste Marc Ducret et le batteur Tom Rainey, ce trio au nom maléfique. Big Satan ? Une musique puissante au groove fiévreux, portée par une énergie constante ; des moments d’explosion ; des textures grinçantes et bruitistes, mais aussi des moments d’onirisme somptueux. Un vrai cauchemar éveillé, pour le plaisir de tous !

« C’est une étrange entreprise que de faire rire les honnêtes gens ». Cette phrase, qui illustre la couverture du programme de la saison du Pavé, est de Molière et elle est tirée de « La Critique de l’Ecole des Femmes ». Francis Azéma, le directeur du théâtre du Pavé, ambitionne de jouer presque tout Molière d’ici à 2022, date à laquelle on célèbrera le quadri-centenaire de sa naissance. La Critique de l’Ecole des Femmes sera jouée du 6 au 17 février.

Molière toujours, mais au théâtre Sorano, du 13 au 16 février, avec « George Dandin, le mari confondu », mis en scène par Jean Pierre Vincent.

A la double occasion de la Saint Valentin du 14 février et des dernières Victoires de la Musique, qui ont vu le triomphe d’Orelsan, je vous passe la chanson « St Valentin » qui a fait connaître ce chanteur il y a dix ans. Attention les oreilles ! Et si vous ne savez pas quoi offrir en cadeau, faites comme Jeff Koons, offrez l’idée d’un bouquet de fleurs toutes ramollos.

Jeff Boons - Bouquet of Tulips

Je prends maintenant des vacances. Retour le 5 mars.

Publicités

5 février 2018

Le vélo en ville, voilà un de ces sujets de conversation qui garantissent un repas réussi entre amis. On peut s’entendre dire que les vélos empêchent les voitures de rouler en paix, que les cyclistes daltoniens n’ont aucune idée du code de la route … Presque le vélo serait à ranger dans la liste des problèmes de la circulation en ville, parmi les embouteillages, la pollution, l’insécurité, le bruit … En hommage à celle qui s’est dévouée l’autre soir pour jouer le rôle de l’automobiliste en rogne contre les cyclistes, voici « Les Toulousains malades des bouchons », que j’ai adapté d’une fable bien connue. Et pour adhérer au vélo, c’est ici.

T-Shirt Vélo- 20180120_124241 (768x1024)

Organisée par l’association Deux Pieds Deux Roues à laquelle vous venez d’adhérer, la 3ème édition du festival du voyage à vélo toulousain, La Roue Tourne…, débutera le vendredi 9 février à 20h et durera toute la journée du samedi 10 au Moulin de Roques sur Garonne. Comme les autres années, ce festival présentera des films de voyages à vélo, des ateliers, des rencontres avec des voyageurs et des écrivains -voyageurs, ainsi que de nombreux stands professionnels. Le thème retenu pour cette année est : Osons le vélo !

La Roue Tourne - Bandeau

Je croyais que la crise était finie depuis bien longtemps. Il faut croire que non, puisque qu’il y a encore une compagnie de théâtre, la compagnie Mmmm,  qui prend la crise comme sujet. La crise du couple, plus précisément. Dans « Grain », leur précédente production, l’actrice Marie-Magdeleine endossait tous les rôles des personnages d’un hôpital psychiatrique, avec un abattage spectaculaire. « Crises » sera donné au Grand Rond du 6 au 17 février.

La Crise est finie

La série des « Racontars Arctiques » du Danois Jørn Riel nous plonge dans les histoires presque vraies de ces hommes singuliers qui vivent à l’année sur les côtes du Groenland. Jorn Riel réussit à nous montrer, avec humour et chaleur humaine, les conditions de vie les plus ingrates de ces territoires froids et sombres. Ceux qui connaissent seront certainement attirés par le spectacle « Racontars Arctiques » qui sera donné au TNT du 6 au 17 février.

Le spectacle « Chunky Charcoal » sera repris au Sorano les 8 au 9 février. Pour Télérama Un Objet Scénique Non Identifié. Comment décrire ce que Sébastien Barrier réinvente à chaque fois sur les scènes où il passe ? Un graphiste Benoit Bonnemaison-Fitte (celui qui a également fait  le graphisme du programme du Sorano) chope ses mots pour les aligner sur une toile d’un trait de chunky charcoal (baton de fusain), accompagné de la guitare de Nicolas Lafourest.

Le festival Des images aux mots aura lieu du 5 au 20 février. Un festival du cinéma LGBT, dont on nous dit qu’il sort fort heureusement de sa niche pour être visible et reconnu. En témoigne le succès public de films comme L’inconnu du lac, La Vie d’Adèle, 120 Battements par minute …

Kalash, Dadju, Niska, Lakrim, Orelsan … ces rappeurs caracolent, parait-il, en tête du classement des des titres les plus écoutés en streaming. Il serait temps pour vous d’aller voir enfin de quoi il retourne. Le Bikini nous offre une double occasion de nous mettre à niveau sur le rap, sans nous faire prendre trop de risques.

Première occasion avec Disiz la Peste, qui a marqué le rap dans les années 2000, avec des titres sympa comme Je pète les plombsDisiz la Peste a quitté le rap, il y est revenu débarrassé de son qualificatif, je ne sais pas s’il y a gagné. Disiz passe au Bikini le 8 février, avec son nouveau disque « Pacifique ».

Seconde occasion le 14 février avec Lomepal, un rappeur de la nouvelle génération. Il a sorti en 2017 un premier album « Flip », qui a obtenu la Victoire de l’album de musique urbaine de l’année. Ecoutez par exemple Yeux disent ou bien Palpal. Lomepal est devenu rappeur par le biais du skate, sa première passion. « C’est bien simple : je ne me rappelle pas ne pas avoir skaté un jour pendant dix ans. ». Le titre de son album solo en est la conséquence : un flip est une figure classique chez les skateurs. Un amateur de planche à roulettes comme lui pourrait probablement trouver sa place dans l’association Deux Pieds Deux Roues.